Créations documentaires

Ici comme ailleurs

Scénario et réalisation : Fernando Garcia Blanes et Nicolas van Caloen
2017

Avec la montée des inégalités sociales un peu partout dans le monde, et jusqu’en Estrie, pourquoi la société persiste-t-elle à nous faire croire que la réussite (ou l’échec) dépend uniquement de la volonté personnelle? Cette idée du self-made-man, c’est-à-dire l’individu qui n’agit que dans l’optique « d’investir » dans sa réussite personnelle, n’est-elle pas le reflet de l’individualisme contemporain? Nous avons choisi la région de l’Estrie (sud du Québec, près de la frontière américaine) en raison de son histoire manufacturière et agricole. Ainsi, nous démontrerons que la pauvreté existe partout, ici comme ailleurs… En effet, l’histoire nous démontre très bien que le « développement » est surtout une question financière et non humaine. Lorsque les économies changent (en raison de la mondialisation ou du productivisme capitaliste), ce sont toujours les individus qui paient!

 


 

AnarChroniques

Chroniques d’une mouvance libertaire

Scénario et réalisation: Karine Rosso et Fernando Garcia Blanes
2011

Avant-gout : Définitions, exemple pratique, immigration, histoire, 1er mai, grève étudiante.

Ce long-métrage documentaire relate l’expérience de quelques militants anarchistes québécois, représentant différents courants de cette mouvance politique. Avec plus de quarante heures d’entrevues, des dizaines de manifestations et d’initiatives libertaires, ce film se veut, à la fois, un outil d’éducation populaire afin de démystifier la vision chaotique et violente souvent attribuée à cette tendance politique et un panorama partiel d’un mouvement varié, évolutif et en pleine expansion. Cette œuvre est produite de manière totalement indépendante et ne reçoit que de très faibles contributions financières de quelques associations étudiantes. Ayant recemment terminé la postproduction, nous sommes maintenant à l’étape de diffuser le film. Celui-ci à déjà été projeté dans plusieurs cégeps en grève, à l’UQAM, à Cinéma sous les étoiles (Funambule média), en Gaspésie et dans le Bas St-Laurent. Nous sommes toujours intéressés à nous déplacer pour aller présenter le film, que ce soit dans un organisme communautaire ou dans votre cercle d’amiEs. Contactez-nous!

 


 

La Clinique Communautaire de Pointe-Saint-Charles.

La santé et la solidarité d’un quartier !

Scénario et réalisation: Fernando Garcia Blanes et Nicolas Van Caloen
2011

Documentaire sur la Clinique Communautaire de Pointe-Saint-Charles. Le grand défi de cette œuvre fut de combiner l’histoire, les valeurs, le mode de fonctionnement, les batailles et les perspectives futures de cet organisme dans un documentaire à la fois informatif, didactique et publicitaire. Ce projet réalisé sur une période de huit mois se concrétisa par une version longue de 35 minutes et une version courte de 10 minutes, chacune ayant sa dynamique propre. Le film mélange à la fois des entrevues, des activités de la Clinique, des mobilisations et de la mise en scène. Ci-dessus est présentée la version courte.

 


 

Exilio o Transhumancia

Scénario et réalisation: Fernando Garcia Blanes
2011

Documentaire sur des artistes nomades dans le nord-ouest de l’Argentine, tourné en début 2010 et terminé en juin 2011. Il s’agit de la partie pratique d’un projet de mémoire de maîtrise en études cinématographiques de l’Université de Montréal. Plusieurs défis ont accompagné ce projet. D’abord, le peu de financement n’aura permis de financer que le séjour en Argentine, une musique originale et la colorisation. Le tournage sur la route comporta aussi son lot de problèmes : courtes périodes de repérage et d’intégration, transport du matériel dans des conditions défavorables, manque de ressources techniques et d’infrastructures (électricité!) Finalement en postproduction, il fut difficile de concilier le scénario libre et ouvert avec les improvisations du tournage sur la route. Plusieurs versions ont dû être proposées, plusieurs scènes ont dû être coupées et des changements majeurs au scénario ont dû être apportés. Malgré toutes ces complications, le résultat aura valu la peine de tous ces efforts. Ce film fut sélectionné dans la section des films étudiants documentaires du Festival des Films du Monde 2011.