Histoire de Pointe St-Charles

Quatre courts-métrages sur l’histoire du quartier Pointe-Saint-Charles et sa table de concertation communautaire Action-Gardien
2011

Dans le cadre du trentième anniversaire de la table de concertation communautaire Action-Gardien, quatre courts-métrages ont été produit, correspondant aux quatre dernières décennies. Ces vidéos ont été produits dans le but de les présenter lors des festivités qui se sont déroulées durant l’été 2011. De plus, ils constituent un élément visuel du site web de la Table.

Pointe-Saint-Charles dans les années 70
Montage: Fernando Garcia Blanes

Montage réalisé à partir de deux œuvres de l’ONF : Citoyen nouveau, services juridiques communautaires (1972, Grant Kennedy) et Pointe-Saint-Charles (1977, Robert Duncan et Roman Kroitor). Le grand défi de petit film fut de réduire deux œuvres d’environ 30 minutes à un court clip de 4:30 minute.

1981 – Les débuts d’Action-Gardien
Caméra: Éve Lamont
Montage: Fernando Garcia Blanes

Quatre anciens organisateurs communautaires nous racontent les débuts de la table de concertation communautaire Action-Gardien, durant les années 80. Filmé par Éve Lamont (Squat, 2002; Pas de pays sans paysans, 2005) lors d’une rencontre organisée par Leïla Brener de la table, ce film aura été monté et mixé en trois jours.

Les années 90 et la défense des droits
Caméra: Éve Lamont
Montage: Fernando Garcia Blanes

Ce court vidéo est un assemblage simple, filmé lors de la fête communautaire pour les 30 ans d’Action-Gardien en avril 2011, d’un sketch réalisé par les Services juridiques communautaires de Pointe-Saint-Charles et la Petite Bourgogne et du Comité des Sans-Emploi.

Les années 2000 et l’aménagement citoyen
Montage: Fernando garcia Blanes
Sur les images de: Santiago Bertolino, Olivier Allard et Geneviève Grenier

Résumé de trois initiatives de mobilisation citoyennes durant les années 2000. Ce montage fut réalisé à partir de sept œuvres sur la saga du casino et sur le déménagement du casino de Santiago Bertolino et sur l’Opération Populaire d’Aménagement de Olivier Allard et Geneviève Grenier. Encore ici, le grand défi fut de réduire ces œuvres totalisant environ 90 minutes, à 6:30 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *